Les Assises de la formation dans l’académie de Nancy-Metz

Le lundi 16 décembre 2019 se sont déroulées les Assises de la formation continue, réunissant des acteurs variés à l’Atelier Canopé 54 de Nancy, afin de mener une réflexion sur l’analyse des besoins au regard du nouveau Schéma directeur de la formation continue des personnels de l’éducation nationale – 2019-2022 (circulaire n°2019-133 du 23-09-2019).

Les assises ont débuté par une allocution d’ouverture de M. Jean-Marc HUART – Recteur de l’académie de Nancy-Metz.

S’ensuivit d’une première conférence de Mme Jennifer THIRIET – Professeure à l’IUT de Nancy-Brabois et accompagnatrice pédagogique pour le SU2IP (Service Universitaire d’Ingénierie et d’Innovation Pédagogique) ayant pour intitulé « S’engager en formation » .

SengagerVF

Une deuxième conférence intitulée « La mise en œuvre du Schéma directeur de la formation continue des personnels de l’éducation nationale 2019-2022 : évolutions et perspectives » avec comme intervenants :

  • M. Fabien SCHNEIDER – Administrateur provisoire de l’INSPÉ
  • Mme Brigitte COURBET-MANET – Directrice territoriale CANOPÉ
  • Mme Christine FRANCOIS – Déléguée académique au numérique éducatif (DANE)
  • Mme Véronique ZAERCHER-KECK – Responsable académique à la formation des personnels d’enseignement, d’éducation, et des psychologues de l’Education Nationale (MiFor)
  • M. Michel GELLÉ – Chef de la division de la formation (DiFor)
  • M. Pierre-Jean VERGES – Délégué académique à la formation des personnels d’encadrement (DAFPE)

Durant l’après-midi, quatre ateliers ont eu lieu. Articulés à la question de l’expression des besoins réels en formation et de leur analyse, les ateliers consistent dans la présentation de témoignages suivis d’un temps d’échanges entre les participants.

« Les actions de formation doivent à la fois permettre la mise en œuvre des objectifs de l’institution et, autant que possible, répondre aux demandes des agents. Au-delà des orientations du présent schéma directeur, il appartient donc à chaque académie de mettre en place des modalités d’identification et de recensement des demandes afin, dans la mesure du possible, d’adapter l’offre de formation aux besoins exprimés, notamment en matière de perfectionnement des pratiques professionnelles » (circulaire n° 2019-133 du 23 septembre 2019).

Galerie :

Partager :